ecigarette

Non disponibilité en pharmacie

Les autorités sanitaires considèrent toujours la cigarette électronique comme un produit nocif pour la santé. Elle n’est donc pas disponible en pharmacie comme ses semblables. Vous ne la retrouvez que dans les sites Internet. Elle est pourtant une solution antitabac au même rang que la gomme à mâcher avec de la nicotine et le patch de sevrage.

La position de l’Afssaps sur la cigarette électrique ne change pas

L’Agence française de Sécurité des Produits de Santé ou Afssaps est l’autorité compétente en matière de légalisation des produits pour le traitement médical (médicaments et appareils). Cette agence interdit formellement la vente libre de cigarette électronique. Une interdiction complètement appuyée par le Conseil National de l’Ordre des Pharmaciens ou CNOPH. L’étape de sa légalisation est encore très loin même si de nombreuses pharmacies continuent à la vendre hors ligne. Ces pharmaciens sont passibles de poursuite judiciaire. En fait, l’Afssaps trouve qu’une cigarette virtuelle n’a rien de thérapeutique, elle peut même entraîner une dépendance. Cette agence campe sur sa position malgré le fait qu’elle n’a pas encore signalé une conséquence indésirable du vapotage sur la santé jusqu’à ce jour.

Une e-cigarette n’est pas sans danger pour la santé du vapoteur

Nombreuses sont les raisons de l’Afssaps dans cette interdiction de l’e-cigarette. D'après le site santé AEPS, ne sont pas toutes liées à la santé. La première raison est la non-existence d’autorisation légale de la mise en vente de ce produit. Jusqu’à ce jour, personne n’a fait de requête en vue de l’obtention d’une AMM ou Autorisation de Mise sur le Marché auprès de l’Afssaps. La deuxième raison est que la cigarette électrique contient toujours de la nicotine. Celle-ci est même concentrée à forte dose parfois ce qui ne réduit en rien la dépendance à la nicotine du gros fumeur. Sa consommation peut aussi entrainer un non-fumeur à être dépendant.